Entre Urrugne et Espelette, le petit village de Sare marque l’entrée en Basse-Navarre. Typique des villages basques, il a une particularité supplémentaire : la présence de grottes préhistoriques. Les grottes de Sare sont installées dans le sous-sol de la montagne Atxuria. Si elle se termine par une couche argileuse qui empêche les infiltrations d’eau, son cœur est essentiellement fait de calcaire dans laquelle les concrétions se sont creusées au fil des années et des millénaires.

Un parcours en son et lumière a été aménagé pour découvrir les grottes de Sare telles qu’elles étaient il y a 2 millions d’années tout en préservant le milieu souterrain. Les visiteurs attentifs pourront sans doute remarquer les habitants des cavernes de Sare à savoir les nombreuses chauves-souris qui ont élu domicile au milieu des concrétions. Une visite des grottes de Sare, facilement accessibles depuis un camping près de Bidart ou un camping à Hendaye, est aussi une plongée dans l’histoire du peuple basque. Considéré par beaucoup d’historiens comme l’un des plus vieux peuples de l’humanité, il est au centre de toute une mythologie expliquée lors de la visite des grottes de Sare.

Une fois de retour à l’air libre, les visiteurs des grottes de Sare seront invités à découvrir le parc mégalithique ouvert sur le site et le musée. Dans le parc mégalithique, les archéologues et géologues en herbe apprécieront sans doute les reconstitutions d’édifices venus de la nuit des temps, de la Protohistoire qui s’est déroulée vers 2800 avant JC. Ces monuments sont l’occasion de découvrir les rites des hommes préhistoriques qui prenaient place dans ces sites pour inhumer leurs défunts par exemple. Du côté du musée des grottes de Sare, il sera question des objets retrouvés dans les cavités et de l’évolution de l’homme en général, et des Basques en particulier, depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours.